AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  
Depuis que j'ai appris à rire de moi-même, je ne m'ennuie plus jamais



 

Partagez | 
 

 Depuis que j'ai appris à rire de moi-même, je ne m'ennuie plus jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
http://sweetmadness.forumactif.com/t64-hakuna-matata


avatar

Just me
Date d'inscription : 24/11/2016
Messages : 420
Orientation sexuelle : Hétéro
Age : 33 ans
Célébrité : Jensen Ackles

Crédits : TAG (vava) & Blondie (crackship)
Points : 2746
Me, Myself and I :
Give me more

Relationship
amis:
MessageSujet: Depuis que j'ai appris à rire de moi-même, je ne m'ennuie plus jamais   Mer 15 Fév - 2:14



Silas Jay Pierce


Why So Serious ?



survolez l'image
Derrière l'écran


PSEUDO ♢ Tag
INVENTÉ/SCÉNARIO ♢ Inventééé
AUTRES COMPTES ♢ Pas encore mais ça viendra xD
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ♢ Je l'ai un peu aidé à voir le jour    
VOTRE DERNIÈRE CONFESSION ♢ Longue vie au fofo !  
Let me introduce myself

NOM ♦️ Pierce PRÉNOM(S) ♦️ Silas et Jay ÂGE ♦️ 33 ans LIEU DE NAISSANCE ♦️ Nouvelle Orléans ORIGINE ET NATIONALITÉ ♦️ Américaines ÉTUDES/MÉTIER ♦️ Eployé du Dahlia Noir ORIENTATION SEXUELLE ♦️ Hétéro à 100% GROUPE ♦️ Australian Bar ARRIVÉ À LA NOUVELLE ORLÉANS DEPUIS ♦️ Toujours AVATAR CHOISI ♦️ Jensen Ackles

Me, Myself & I

Farceur Silas ne résiste jamais à l'envie de jouer un mauvais tour. Enfin le terme mauvais st une façon de parler puisqu'en réalité ça n'est jamais dans l’excès mais ce sont toujours des petits trucs amusants pour emmerder, comme un gosse ! Autant dire que si vous partez dans une guerre de crasses avec lui ça peut durer longtemps ! Fier dans le sens où il essayera toujours de cacher ses faiblesses. On pourrait presque aller jusqu'à dire qu'il ne les assume pas, d'ailleurs si vous tenter d'aborder le sujet avec lui il se défilera probablement par une pirouette humoristique pour changer de sujet. Fêtard on peut dire qu'il est clairement plus du soir que du matin. Il adore l'ambiance festive et s'éclater avec tout le monde, faut juste pas le réveiller avant midi après une soirée. D'ailleurs s'il est aussi à l'aise en soirée c'est parce qu'il est quelqu'un de très sociable, la timidité c'est pas vraiment un truc qu'il connait. En revanche comme tout le monde il peut lui arriver d'être embarrassé devant certaines situations. Têtu comme une mule ! Vraiment ! Quand il tient vraiment à faire quelque chose il est très obstiné et quand on essaye de le dissuader de quelque chose c'est encore pire, je dirais que c'est alimenté par un certain esprit de contradiction. Séducteur on va pas se mentir ça fait toujours plaisir de voir qu'on plait aux filles ! Sa meilleur arme est l'humour d'ailleurs pour ça et le fait qu'il n'ai pas peur du ridicule peut aider pas mal ! Il a le sens de l'auto-dérision, il ne se prend pas au sérieux où alors c'est de la fausse prétention et généralement ça plait ! Protecteur envers ses proches, après tout qui ne l'est pas ? Mais aussi envers les autres c'est instinctif. Sarcastique également mais ça rentre dans la case du sens de l'humour je pense, quoi que certains ont vraiment du mal à capter cette forme d'humour ce qui a tendance à le faire encore plus rire. Poissard de première ! Hors de question pour lui faire des paris sur des jeux de hasard il sait déjà qu'il a perdu !


Code:
<div class="identite3">[color=#FF0000]∞[/color] Jensen Ackles - [url=http://sweetmadness.forumactif.com/u2]Silas J. Pierce[/url] </div>



_________________
Le rôle d'un ami, c'est de se trouver à votre côté quand vous êtes dans l'erreur puisque tout le monde sera à côté de vous quand vous aurez raison — .
Marc Twain
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetmadness.forumactif.com/t64-hakuna-matata


avatar

Just me
Date d'inscription : 24/11/2016
Messages : 420
Orientation sexuelle : Hétéro
Age : 33 ans
Célébrité : Jensen Ackles

Crédits : TAG (vava) & Blondie (crackship)
Points : 2746
Me, Myself and I :
Give me more

Relationship
amis:
MessageSujet: Re: Depuis que j'ai appris à rire de moi-même, je ne m'ennuie plus jamais   Mer 15 Fév - 2:14



story o' my lif


Carpe Diem
"Silas !" je me stoppais et levais les yeux au ciel en soupirant avant de lâcher lascivement un "Quooooi ?" ou plutôt quoi encore ! "Ben regarde moi quand je te parle" je soupirais encore une fois avant de me tourner et de lever le regard vers ma mère "T'as rien oublié ?" j’avançais vers elle alors qu'elle se baissait pour que je lui fasse un bisou et lui en collait un sur la joue. "T'as prit tout tes cahiers ?" J'hochais la tête "Ta trousse ?" "Ouii !" vu le poids de mon cartable c'était impossible que j'ai oublié la moindre chose "Et ton goûté ?" "Mais ouiii !" Elle plissa les yeux "Hey oh jeune homme on baisse d'un ton" je roulais des yeux "Je peux y aller maintenant ?" Elle secoua la tête "Non tu attends ta sœur" oooh malédiction "Mais mamaaan c'est bon je suis grand je peux faire le chemin tout seul !" C'est bon j'avais six ans merde je pouvais faire cinquante mètres sans ma grande sœur ! "Silas tu écoutes ta mère maintenant !" je soupirais encore une fois et retirais mon sac de mes épaules pour le laisser tomber par terre et m'avachir sur le canapé en croisant les bras tout en bougonnant "Elle met toujours deux heures à se préparer, j'vais même pas avoir le temps de jouer" Oui parce que d'habitude j'arrivais en avance et mon meilleur copain, on avait le temps de s'amuser. Jane, ma sœur, était entrée au collège cette année donc ça y est madame se pouponnait et se faisait belle. Même en ayant pas le droit au maquillage il fallait qu'elle mette trois plombes à se faire des coiffures ridicules. Enfin malgré les piques qu'ont s'envoyaient constamment, à chaque fois qu'un mec l'emmerdais je montais sur mes grands chevaux et lui faisait des menaces, prêt à me battre même si je ne faisais pas le poids. On touche pas à ma sœur, y'a que moi qu'ai le droit de l'embêter.

"Oh c'est bon lâche moi la grappe" Mon oncle s'accroupis à côté de moi alors que j'arrachais machinalement de l'herbe sans le regarder. J'avais douze ans. "Silas Il ne faut pas en vouloir à ta mère, tu sais c'est compliqué pour elle et il arrive un moment où la meilleure des solutions pour s'en sortir n'est pas celle qu'on espérait mais il faut faire avec" Je levais les yeux au ciel. Ne pas lui en vouloir, la bonne blague. Dit il voulait pas que je saute au plafond non plus ? "J'y irais pas." Elle était la seule à nous élever, mon père n'était plus là. Il n'était pas mort non, il n'avait pas fuis non plus par manque d'amour, ils n'étaient pas divorcés et il n'avait pas été envoyé à l'autre bout du monde pour travailler. Mon père était en prison depuis plus d'un an maintenant. Ma mère n'arrivait plus à joindre les deux bouts, la situation dégénérait de plus en plus à la maison c'était infernal, plus rien n'allait. Mais malgré tout ça je ne voulais pas partir et elle elle voulait nous mettre en foyer. Mon oncle soupira et posa sa main sur mon épaule "Tu vas pas laisser ta sœur y aller toute seule quand même ?" je dégageais sa main de mon épaule d'un coup sec et me levais avant de partir plus loin dans le champ. Finalement je m'y suis bien retrouvé en foyer, hors de question de laisser ma sœur effectivement. Il y avait plein d'autres gosses comme nous. Je me suis entendus avec la plus part d'entre eux, j'ai même finit devenir le chef d'un ptit groupe. Ça équilibrait la balance et finalement plus je m'attachais aux autres enfants plus j'avais envie de rester.

Le front collé au mur et les mains jointes derrière la tête je regardais le type à côté de moi qui était dans la même position et lui souris "Salut !" Oui je n'étais pas très inquiet et continuais de sourire comme un con alors qu'une flic m'attrapait les mains pour les menotter. Non ça n'était pas la première fois que je me faisais embarquer pour outrage à agent et ivresse sur la voie publique. Mais étant donné que j'étais mineur il suffisait que quelqu'un vienne me chercher pour que je puisse sortir. J'avais droit à un coup de fils, c'était ma sœur que j'avais décidé d'appeler "Et surtout dépêche toi y'a un flic avec des énormes yeux qui me fixe alors soit il me trouve à son goût, ce qui serait compréhensif, soit il a envie de m'assassiner sauvagement" Le flic en question était en face de moi à surveiller mon appel et attendre que je raccroche pour m'accompagner à la cellule. Et n'appréciant pas forcément ce que je venais de dire il n'y ai pas allé de main morte. "C'est quand même un comble ça on vous propose même pas un petit café, ou une petite bière" mon coéquipier de cellule leva les yeux vers moi et sourit "En plus j'ai cruellement besoin de pisser" je m'assis à côté de lui en appuyant mon dos contre le mur. "Laisse moi deviner, état d'ébriété sur la voix publique ?" je ris avant de lui taper dans la main "C'est ça bravo ! Et toi ?" "La même chose, sauf que ça fait déjà quelques heures, ma copine a décidé de me donner une leçon en me laissant traîner un peu ici" je ne pus pas m'empêcher de rire à nouveau "C'est pas très cool ça" en parlant de leçon j'y avais pas pensé mais maintenant j'étais certain que j'allais avoir la morale de la part de Jane, et merde ça allait être chiant comme la pluie. Au bout d'une vingtaine de minute elle arriva enfin et la flic qui m'avait arrêté me fit sortir de la cellule. Je lui adressais un sourire charmeur "J'aurais jamais autant apprécié qu'on me passe les menottes"

En dix ans tout ça avait bien changé ! Enfin non, mon caractère pas tant que ça à vrai dire. Bien sûr j'avais évolué mais il restait une bonne grosse base. En revanche ma situation elle, avait bien changé. J'étais à présent photographe et j'en vivais, je payais mon appart et ma bouffe tout seul comme un grand ! Sur un coup de tête je suis partis m'installer à Paris, provisoirement. Mais étant photographe je ne me voyais pas ne pas faire au moins quelques photos dans cette si belle ville ! J'ai bien galérer un apprendre la langue française et autant vous dire que je dois être bien piètre en orthographe français, mais pour le parler maintenant je m'en sors bien ! C'est un an plus tard, avant de fêter mes vingt-huit ans que j'ai rencontré une belle blonde élancée (et à poitrine généreuse) appelée Tesså. Au début c'était juste une cliente comme une autre, une cliente sexy certes mais une parmi d'autres femmes que je côtoyais dans mon métier. Je l'avais pris en photo et de la on a un peu parlé et appris à se connaitre. C'est comme ça que j'ai appris qu'elle cherchait un job. Cependant c'est seulement une fois qu'elle était repartie de la ville qu'une opportunité pour elle se présenta. A peu prêt deux mois après d'ailleurs. On continuait à se parler par sms et autres moyens de communication du coup j'ai tout de suite pensé à elle. En faisant mon job et en papotant avec mes clients j'ai appris qu'une nouvelle entreprise du nom de Dahlia Noir allait voir le jour et qu'ils cherchaient donc des employés. J'ai appelé la belle blonde qui a saisis l'opportunité et est revenue s'installer ici. Ou plus précisément s'installer chez moi. Je lui ai proposé de l’héberger le tant d'avoir un salaire et vivre avec quelqu'un ça rapproche beaucoup ! Je pense que c'est à partir de la que je l'ai officiellement considéré comme ma meilleure amie même si on passe a peu prêt autant de temps à s'envoyer des piques qu'à se liguer contre les autres. Mais quelques mois plus tard je suis repartis à la Nouvelle Orléans.

"Facile on a qu'a se marier !" Voilà la solution ultime ! Bon j'étais bourré mais mon esprit n'avait trouvé que ça pour qu'elle puisse avoir la nationnalité Américaine. C'était encore le moyen le plus rapide non ? Enfin de toute façon on était pas vraiment sérieux, on était mort de rire en revanche. Tess était venu passer quelques semaines à la Nouvelle Orléans parce que l'entreprise où elle travaillait allait bientôt ouvrir un sport ici et je lui avais proposé de l'héberger. Je ne m'attendais pas à ce que plus tard, quand elle venait de s'installer définitivement en ville donc en été deux mille seize, alors que nous étions tous les deux parfaitement sobre elle me sorte "Tu veux pas m'épouser ?" Si si Tess venait bien de me demander en mariage, manquais plus le genoux à terre et c'était parfait ! Non tout ça n'avait rien d'une demande de tourtereaux c'était bel et bien un moyen pour la nationnalité et pour que ça arrête de chipotter dans l'entreprise. Du coup bien sûr j'ai accepté et six mois plus tard le temps d'organiser ça on se retrouvait devant le maire à prononcer nos vœux. C'est assez spécial de promettre fidélité et tout le blabla à sa meilleure amie mais c'est une situation amusante même si le baiser de la fin était quelque chose d'à la fois agréable et embarrassant. On pourrait dire que notre premier baiser aura été pour notre mariage en tout cas s'il vient à en avoir d'autres ! Du coup elle a du se réinstaller chez moi. Pour avoir la nationnalité il ne suffit pas d'être marié il faut aussi vivre ensemble un an pour prouver que ça n'est pas du pipeau. Ca fait donc depuis décembre deux mille seize qu'on vie officiellement ensemble. Après le mariage Tess m'a filé un coup de main pour me permettre d'intégrer le Dahlia Noir. J'ai laissé mon boulot de photographe pour celui ci même s'il m'arrive encore de prendre des photos de temps à autre.



_________________
Le rôle d'un ami, c'est de se trouver à votre côté quand vous êtes dans l'erreur puisque tout le monde sera à côté de vous quand vous aurez raison — .
Marc Twain
Revenir en haut Aller en bas
 
Depuis que j'ai appris à rire de moi-même, je ne m'ennuie plus jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTORIAL] L'émote "rire"
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» Il ne faut pas rire du cours d'anglais
» Colis depuis le Japon - modes de livraison et tarifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Madness ::  :: La douane :: Acceptées-
Sauter vers: